Bâtissons KEMET Video-Bibliotheque's Album: Wall Photos

Photo 14 of 30 in Wall Photos

Black Nation - Энзо - 7/01/22

La première étape dans la démarche scientifique est l'observation. Ensuite la compréhension de l'objet de notre observation. Et pour finir la tentative de reproduire jusqu'à sa réussite du schéma mécanique que nous avons percé à jour par notre acuité intellectuelle.

La pratique spirituelle utilise la même démarche scientifique. Sauf que pour la pratique spirituelle nous utilisons notre faculté intuitive au delà de notre intellect. Nous utilisons aussi notre aptitude à la conviction forte que certains appellent la foi.

Un exemple simple. Lorsqu'un pratiquant kamite arrive à un nouvel endroit, la première des choses qu'il fait est de saluer les forces dignitaires de ce lieu.
Le spirituel a une forte conviction que la nature est peuplée d'être qui échappe à notre rayon visuel. Cette forte croyance devient une supposition pour tous les lieux où nous sommes sensés nous rendre.

Une fois que le contact sur le plan psychique aura été établi avec les Êtres spirituels dignitaires du lieu on parlera maintenant de connaissance. Puisqu'à ce moment le kamite pratiquant aura expérimenté le contact direct avec les Êtres qui lui étaient inconnus auparavent.

Le kamite pratiquant observe beaucoup car il sait que la nature tout autour de nous nous parle. Les oiseaux qui chantent nous transmettent des messages.
Dans le livre " L'étrange Destin de Wangrin " l'auteur nous dévoile quelques traductions de ce langage des oiseaux.
Le kamite pratiquant dans ce contexte observe juste pour comprendre, pas pour essayer de reproduire comme celui qui fait de la science appliquée.

Le spirituel opère le changement sur sa personne par la sagesse qu'il acquièrt après avoir longtemps observé la nature et son milieu sociétal.
Le sujet de transformation du spirituel c'est lui même.
L'homme perd en sagesse quand il s'éloigne de la nature. Une société dans laquelle tout est artificiel engendre des hommes superficiels.

On peut voir dans le faciès animal de certaines de nos divinités cette incitation à nous conseiller de fusionner avec la nature pour préserver notre sagesse, notre humanité.
Hors de la nature L'homme est semblable à un poisson hors de l'eau. Fragile et gauche.

Notre esprit scientifique doit nous faire comprendre notre connection forte avec la nature. Cela fait que nous respectons la nature, nous oeuvrons pour la préserver.
En préservant la nature C'est nous même que nous protégeons.

La nature est le livre de sagesse le plus riche que la providence divine nous offre gratuitement.
Tout ce que nous avons à faire est de l'observer et de réfléchir.

Honneur et reconnaîssance totale aux ancêtres méritants nos génies nos divinités incarnées en chacun de nous ici présents dans ce groupe et les êtres spirituels sur tous les plans.

HATRA KMT

No Stickers to Show

X