Akhet Mukam's Album: Photos de couverture

Photo 126 of 153 in Photos de couverture

Les dizaines de millions d'Américains noirs, ou plutôt d'Indiens, qui ont «disparu» après 1492 ne sont pas tous morts dans «l'holocauste» infligé en Amérique. Des centaines de milliers ont été expédiés en Europe et en Afrique en tant qu'esclaves indiens. Toute l'histoire du commerce des esclaves nous a été donnée à l'envers. Une colonie massive d'Africains n'a pas été expédiée d'Afrique en Amérique. La vérité est que les Indiens noirs ont été expédiés d'Amérique en Europe! Ils ont ensuite été expédiés d'Espagne en Afrique en tant que produit de base pour les ressources africaines. Ces Indiens noirs, maintenant confondus avec les Afro-Américains, ont été renvoyés en Amérique et classés comme «esclaves africains». Cette partie de notre histoire est ce que les systèmes scolaires ne mentionnent pas dans les programmes d'histoire.

Chaque nation européenne qui a colonisé l'Amérique du Nord a utilisé des esclaves indiens pour la construction, les plantations et l'exploitation minière sur le continent nord-américain, mais plus fréquemment dans leurs avant-postes dans les Caraïbes et dans la métropole européenne.

Tous les historiens notent qu'il n'y a nulle part plus de documentation authentique qu'en Caroline du Sud, aussi connue comme la colonie anglaise originale de Caroline, établie en 1670. On estime qu'entre 1650 et 1730 au moins 50.000 Indiens (et probablement plus en raison de transactions cachées à éviter de payer les tarifs et les taxes du gouvernement) ont été exportés par les seuls anglais vers leurs avant-postes des Caraïbes.

Entre 1670 et 1717, beaucoup plus d'Indiens furent exportés que d'Africains importés. Dans les régions côtières du sud, des tribus entières ont été exterminées par l'esclavage par rapport à la maladie ou à la guerre. Dans une loi adoptée en 1704, les esclaves indiens ont été enrôlés pour se battre dans les guerres de la colonie bien avant la révolution américaine.
#####################

The tens of millions of Black Americans, or rather Indians, who ‘disappeared’ after 1492 did not all die in the ‘holocaust’ inflicted within America. Hundreds of thousands were shipped to Europe and Africa as Indian slaves. The whole slave trade story was given to all of us in reverse. A mass colony of Africans were not shipped from Africa to America. The truth is that Black Indians were shipped from America to Europe! They were then shipped from Spain to Africa as commodity for African resources. These Black Indians, now mistaken as African Americans, were shipped back to America and classified as “African Slaves.” This part of our history is what the school systems fail to mention in history programs.

Every European nation that colonized North America utilized Indian slaves for construction, plantations and mining on the North American continent but more frequently in their outposts in the Caribbean and in the metropolis of Europe.

All historians note that nowhere is there more authentic documentation than in South Carolina, also known as the original English colony of Carolina, established in 1670. It is estimated that between 1650 and 1730 at least 50,000 Indians (and likely more due to transactions hidden to avoid paying government tariffs and taxes) were exported by the English alone to their Caribbean outposts.

Between 1670 and 1717 far more Indians were exported than Africans were imported. In southern coastal regions entire tribes were exterminated through slavery compared to disease or war. In a law passed in 1704, Indian slaves were conscripted to fight in wars for the colony long before the American Revolution.

No Stickers to Show

X