DECES D' UN SAVANT AFRICAIN A PARIS

  • NECROLOGIE : DECES D' UN SAVANT AFRICAIN A PARIS

     

    COMMUNIQUE NECROLOGIQUE DE L'INSTITUT CHEIKH ANTA DIOP (ICAD), DU PER ANKH UHEM MESUT (PAUM) ET DE LA SOCIETE SAVANTE INTERNATIONALE IMHOTEP (SSII).

     

    O- DECES DE L'INVENTEUR ET DU SAVANT SENEGALAIS, AFRICAIN ET MONDIAL PROFESSEUR SOULEYMANE ATTA DIOUF A PARIS CE VENDREDI 13 JANVIER 2017.

     

    La plus consternante des Nouvelles pour le Sénégal, pour l'Afrique et pour les savants du monde entier vient de tomber comme une déflagration surgie des catacombes :

    Le décès de l'un des plus doués de nos inventeurs et de nos savants, l'enfant terrible du pays sérère ; Le professeur Souleymane Atta Diouf, survenu à Paris, dans la Nuit de vendredi à samedi 14 janvier 2016.

    "Anima mea mosta et errabunda est.... Mon âme est triste et vagabonde".

    I-UN CURSUS UNIVERSITAIRE D'EXCEPTION

    Il restera un Esprit au parcours académique proprement exceptionnel : Docteur en mathématique, diplômé d'économie, ingénieur OPT, diplômé d'informatque, intellectuel vigilant, grand panafricaniste, attaché à la plus nobre tradition de l'érudition et de l'honorabilité éthique. Héritier de Cheikh Anta Diop, professeur associé à l'Institut Cheikh Anta Diop, au Per Ankh Uhem Mesu et au Cabinet d'Expertise que nous présidons. et dont il était vice-président, doublé d'un éminent savant : La Société Savante Internationale Imhotep, laquelle perd une étoile aux vertus inestimables.

     

    II-UN GRAND INVENTEUR

    Inventeur de génie du train électro-solaire, avec des Brevets dûment déposés, le savant Sénégalais a obtenu entre autres un brevet de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) pour son générateur photovoltaïque, capable de propulser un train ou un bateau. Il avait mis au point un générateur électro-solaire qui était capable de propulser un train, un tramway, un bateau ou un aéronef. Ce générateur, installé sur la partie supérieure de la voiture, est formé par une succession de panneaux triangulaires, trapézoïdales. Le générateur de Type NL est fabriqué avec divers équipements qui lui confèrent une touche innovante. L’inventeur a aussi découvert des formes convexes continues s’approchant d’un profil convexe par arcs et de polygones réguliers. Il fut le premier à proposer une combinaison de profils convexes et ondulés, ainsi que les ondulations d’orientations différentes. Les inventions du professeur Souleymane Atta Diouf sont restées comme illisibles, invisibles... Pourtant, le Sénégalais a bien mis au point ce générateur électro-solaire qui propulse train, bateau, aéronef... "Ce générateur, installé sur la partie supérieure de la voiture, est formé par une succession de panneaux triangulaires, trapézoïdales. Le générateur de Type NL est fabriqué avec divers équipements qui lui confèrent une touche innovante".

    Ce fut le 23 janvier 2001 qu’il déposa le brevet auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi) sous le numéro de publication internationale Wo 02/058956 A2. « Pour qu’une invention soit acceptée, il faudra qu’elle passe par la phase de la pratique. Cette dernière est la plus difficile parce qu’il s’agit de faire des contrôles et de mener à bien des enquêtes au niveau des 25 Etats de l’Union européenne. Il réussit avec une prouesse technique à franchir ces barrières », lit-on dans le document qui atteste de ce Brevet...

     

    III-UN ESPRIT D'UNE GRANDEUR D'ÂME POUR SON PAYS...

    Après des études à Télécom Paris-Tech, il est employé à Thomson, à Paris, en tant qu’ingénieur cadre. Mais des responsables de l’Etat du Sénégal l’ont convaincu de rentrer pour mettre son expertise au service de son pays. En 1978, il abandonnera un salaire de 16.000 francs français, pour une proposition salariale de 300.000 francs Cfa (450 euros) à l’Office de radiodiffusion télévision du Sénégal (Orts). Son salaire sera finalement arrêté à 80.000 francs Cfa par mois comme ce fut déjà le cas avec avec Cheikh Anta Diop, sous Senghor...

     

    IV-UN GRAND PANAFRICANISTE...

    Membre fondateur du MSU en France, dont il a été l'un des membres fondateurs en France, ce fut le double héritier de Mamadou Dia et de l'illustre savant et homme politique Cheikh Anta Diop, comme en témoigne opportunément le Coordinateur du MSU France Sidy Fall, " il a été de tous les combats pour la dignité de l’homme noir et pour l’indépendance politique et économique de l’Afrique".

     

    V-UN VIDE REGENERATEUR D'ESPERANCES...

    Puisque tout recommence toujours, on décès ne freinera pas la puissance de nos Rêves, mais les galvanisera, à condition que les jeunes générations porsuiven(t son oeuvre et relancent le caractère subversif de ses découvertes. Son absence brisera certes la chaleur de notre amitié fraternelle. Car, c'était mon seul Ami et Frère, lequel était présent en tout jusques et y compris ma Famille qui l'aimait tant et qui est atteinte par son départ.
    Ce n'est pas au Gabon, ma terre Natale que j'ai eu ce Frère de Combat loyal et sincère dans les idées autant que dans les sciences, mais au Sénégal, cette Terre que le Très Haut m'a doublement donnée. D'abord avec celui dont je suis l'héritier spirituel et le continuateur pardon,Cheikh Anta Diop. Ensuite, avec mon Ami et Frère pour l'éternité, "Atta".

    Nul n'est prophète chez soi, le destin est cruel et ironique, il nous quitte l'inventeur au moment où il s'apprêtait à repartir avec moi à Kama, dans un autre pays qui avait pris la mesure de son oeuvre. Le Sénégal son pays disons -le sans ambages, n'a pas su honorer l'inventeur et le savant de son vivant, il lui appartient toutefois de le faire en toute dignité, en lui rendant un dernier Hommage solennel et en recueillant avec tenue, sa Famille, Car, l'ampleur de sa découverte en énergie solaire et son rôle dans le développement actuel dépassent le Sénégal, et confèrent un rayonnement international à l'Afrique et au monde.

    Quant au Shemsu Maât, me reste l'absence brutale d'une Amitié éternelle, tu étais de tous mes Combats, de toutes nos batailles, depuis le Doctorat en Sorbonne, et au Prix International de la Péiade, jusqu'à Bruxelles où j'ai été couronné Savant, lorsqu'il tu as décidé de rendre hommage à ton Ami et au Frère. Je sais que la force de notre résistance, de la loyauté de notre amitié et de notre Fraternité a survécu au Complot de paupérisation ourdi contre les véritable savants... Mais savent-ils seulement quelle aide ils nous ont cncédée en nous autorisant le Grand dépouillement intérieur qui interdit de s'attacher aux choses qui passent, et de déjouer toute superficialité,. Car ton Soleil a traversé le Long Fleuve avec une lumière divine, et tu franchiras avec éclat l'épreuve de la pesée du coeur -la psychostasie - tant le tien était juste et droit, qui inspirera bientôt d'autres étoiles et d'autres valeurs ç cette jeunesse sans modèle ni vertu. L'attachement à la Maât, au Très Haut, le dépouillement face à la matière, là est notre plus grand secret, celui qui a fondé notre Amitié et la persévérance de nos Combats.

    Ne me consolent que la moisson silencieuse et non moins considérable que j'ai semée en Terre Natale, au Gabon, au Sénégal, ma première patrie idéelle, au Cameroun, ma seconde Terre idéelle, et désormais en Guinée Equatoriale, où est plantée l'espérance ultime de la dignité économique de Kama...

    ATTA'' jamais nous ne t'oublierions, Le Shemsu Maât et sa Famille, les étudiants, Chercheurs, professeurs et les autres savants de Kama, toi le génie audacieux occulté et non moins exceptionnel de cette époque atrophiée par la décadence et l'indistinction générale des valeurs et des normes.

     

No Stickers to Show

X