Un officier furieux de l'armée du Zimbabwe

  • Un officier furieux de l'armée du Zimbabwe  met en garde
    le président de "Bigot" Donald Trump
    Le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international,
    dirigé par le général SB Moyo, qui a annoncé le coup d'État au Zimbabwe en novembre 2017 dernier,
    est choqué et consterné par la déclaration du président américain, Donald Trump, le 11 Janvier 2018.

    "Nous souhaitons tous l'amplification de relations positives avec les Etats-Unis,
    et espérons que des précautions seront prises pour éviter de compromettre les perspectives
    de ces relations par un langage aussi blessant et préjudiciable dans n'importe
    quel quartier officiel des Etats-Unis".

    La déclaration poursuit:
    "Le Zimbabwe, et nous croyons que la majorité des pays dans le monde,
    désirent des relations fondées sur le respect mutuel et le respect, des valeurs
    qui servent et démontrent la meilleure qualité de la famille humaine.

    La bigoterie et le discours de haine ne doivent pas trouver de place
    dans le discours politique et diplomatique contemporain.

    L'on retrouve les mêmes mots du Grand scribe BOB Mugabe
    ce qu'il dénonçait depuis plus de 30 ans...!
    Alors qui avait parlé de coup d'État au ZIMBABWE...?
    Levez-vous..!

    __________________________

    @Shemsou Path Hotep.
    Ankh Udja Seneb
    Hotep.