Les États-Unis se prononcent sur les 47 Camerounais rapatriés

  • Les Etats-Unis viennent de se prononcer sur la crise qui secoue la partie anglophone du Cameroun depuis maintenant plusieurs mois, condamnant les meurtres enregistrés dans cette zone. Mais la première puissance économique mondiale ne s’arrête pas là.

    En plus de la condamnation des meurtres commis, le département d’Etat américain s’est intéressé au gouvernement de Paul Biya, l’invitant au respect des droits des 47 Camerounais rapatriés de force du Nigeria vers le Cameroun. Ces 47 Camerounais ont été renvoyés par les autorités du Nigeria le 26 janvier dernier. Destination : Yaoundé.

    La crise s’intensifie dans la zone anglophone. En effet, deux gendarmes ont été tués à Mbingo (nord-ouest). Le 1er février, c‘étaient un soldat de l’armée camerounaise et un membre de l’Elacam (Elections Cameroon) qui se faisaient tuer à Banguem, dans le département de Koupé-Manengouba (sud-ouest).

    L’on a de même enregistré la mort de quatre autres personnes, cette fois-ci à Bamenda
    (épicentre de la crise)
    et à Belo, les 2 et 3 février derniers.
    Les auteurs de toutes ces morts sont rapidement désignés par le régime de Paul Biya :
    les activistes du Southern Cameroons National Council (SCNC).

    Le SCNC, mouvement qualifié de terroriste par le pouvoir de Yaoundé,
    exige l’indépendance des deux régions anglophones du Cameroun,
    situées dans le nord-ouest et le sud-ouest du pays.

    Jusqu‘à ce jour, aucune proposition concrète n’a été faite,
    ni par le pouvoir,
    ni par les séparatistes,
    ni par un autre pays,
    enfin  de désamorcer cette crise qui perdure et commence à gangrener
    les relations entre le Nigeria et le Cameroun, deux pays voisins.

    Mais Voilà Les Etats-Unis qui viennent de se prononcer sur les
    47 Camerounais rapatriés de force du Nigeria vers le Cameroun
    Qui de vous as compris quelque chose ...?

    Toujours  Moutons ?
    ___________________________
    @Shemsou Path Hotep
    Ankh Udja Seneb.
    Hotep.

No Stickers to Show

X