Niger : manifestation contre les bases militaires étrangères

  • Niger :

    manifestation contre les bases


    militaires étrangères

    et la loi des finances..!

    Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce dimanche 25 / 02 / 2018
    à Niamey et dans toutes  les autres grandes villes du KaMa-(pays) Niger pour demander
    =>l’abrogation<=
    de la loi de finances 2018 qu’elles jugent
    =>antisociale<=
    et le départ des
    =>forces étrangères<=
    basées sur leur Territoires.

    A bas la loi de finances scélérate..!
    A bas la loi de finances injuste...!
    , A bas les Forces étrangères.... à bas....!

    , ==>Armées française, américaine et allemande, allez vous-en<==

    ont scandé à Niamey les manifestants du Niger ,
    qui répondaient à l’appel d’une coalition d’organisations de la société civile.

    Sur une banderole marquée des drapeaux français et américain,
    on pouvait lire:

    Armée ( française Allemande et américaine) allez vous-en ..!
     
    nos FDS (Forces de défense et de sécurité) nous suffisent.

    Pour la première fois,
    l’opposition politique et trois centrales syndicales
    (sur la dizaine que compte le KaMA-(pays),
    avaient appelé leurs militants à prendre part à la manifestation.

    Nous avons le devoir historique de poursuivre la lutte
    jusqu‘à la satisfaction de nos justes et légitimes revendications...!
    a lancé Nouhou Arzika, un des principaux meneurs de la contestation.

    Il a qualifié de
    ===>forces d’occupations<===
    les bases militaires notamment américaines allemandes et françaises,
    présentes au Niger dans le cadre d´une pretendue  lutte contre les jihadistes
    TERRORISTES
    dont-ils sont  eux memes  les ACTEURS ,  La Population du Niger qui n´est plus dupe demande leur
    départ immédiat..!

    Des manifestations similaires ont eu lieu dans plusieurs villes ...
    comme Zinder et Maradi (centre-sud),
    à Tillabéri et Tahoua (ouest) et Dosso (sud),
    a indiqué Ali Idrissa, un autre organisateur.

    “Nous irons jusqu’au bout”,

    a martelé Mariama Bayard, la cheffe du Front de l’opposition indépendante (FOI),
    dont la justice du KaMa-(pays) a libéré mardi sept militants arrêtés le 4 février
    lors d’un sit-in à Niamey contre la loi de finances 2018.

    Alhassane Intinicar,
    le porte-parole du FOI, avait  toutefois écopé d’un mois
    de prison avec sursis et 20.000 FCFA environs 30 euros d’amende
    À payer.

    Une autre manifestation contre la loi des finances  qui nourris les caisses
    des colons pilleurs criminels Oxydentaux-Orients
    est programmée le 11 mars prochain.

    Pour répondre à ces vagues de protestation,
    la coalition des partis des esclaves des colons criminels au
    pouvoir prévoit une contre-manifestation le 4 mars.

    Pendant que le triste ministre de l’Intérieur, Mohamed Bazoum du Niger
    Affirme que....Les (nouvelles) mesures fiscales n’ont rien d’excessif

    et certaines répondent à une directive de 1998 de l’Union économique et monétaire
    ouest-africaine (Uemoa) déjà en vigueur dans les huit Etats membres,
    Notons au Passage que ce @Mohamed Bazoum est  un proche du président Mahamadou Issoufou
    encore  en plein esclavage.

    ___________________

    @Shemsou Path Hotep
    Ankh Udja Seneb.
    Hotep.

No Stickers to Show

X