Convoi de macron caillassé par les Kamits-(africains)au Burkina

  •  Décidément Les Kamits-(africains) décidés de ne plus se laisser faire par les envahisseurs pilleurs criminels sémites-(Oxydantaux-Orients) les premiers pas dans KeMet-(afrique) d'Emmanuel Macron président de la france sont plus que Chaotiques .

    Après un avertissement à la grenade lancer sur les forces d´occupation francaise dans le Nord de la Capitale Ouagadougou dans la soirée de Lundi 27.11.2017  Grenade qui avait manquer sa cible touchant plutot  trois Kamits-(africains)  civils, Aujourd´hui  c'est une manifestation d'étudiants qui attendait le chef de l'État français à son arrivée à l'université de la capitale burkinabéene, où il devait prononcer un discours ce 28 novembre.

    Tout a viré au vinaigre pour le pauvre macron qui croyait se voir accueillie comme un sauveur de quoi nous ne savons !

     

    À bas l'impérialisme, À bas l'impérialisme , À bas l'impérialisme ,scandaient notamment les  étudiants Kamits-(africains).. , des pneus ont été enflammés le long des routes menant à l'université de Ouagadougou et les forces de sécurité sont intervenues à grands renforts de gaz lacrymogènes.

    Des journalistes suivant la venue du président français au Burkina Faso, une partie du convoi, et celui des officiels français a également été prise à partie. De nombreux véhicules ont été caillassés et l'un d'entre eux a meme été mis en  feu. ..!
    Coup de théâtre dans toute cette manifestation de ras le Bol des Burkinabéens contre l'occupation française du Burkina Faso personne n'a été blesser et le convoi a tout de même pu parvenir à bon port à l´université surcité.

    Les étudiants affichaient également des slogans À bas l'impérialisme et contre la présence militaire de la France dans le KAMA-(pays) et dans le reste de KeMet-(afrique). Au vu de cette résistance et détermination des Kamits-(africains) du KAMA-(Pays) Burkina Faso, les près de 800 `1800 étudiants prédis par macron dans la salle de l´université pour tenir son discours se sont vues subitement réduits à tout au plus 200 personnes..

    Donc...un nombres réduit d'étudiants on seulement été autorisés à pénétrer dans la salle où Emmanuel Macron devait prononcer son discours.

    ENFIN LES KAMITS-(africains) SE REVEILLENT.

    @Shemsou Path Hotep.
    Ankh Udja Seneb.
    Hotep.

No Stickers to Show

X