J'ai tué Bob Marley ..! Confession spectaculaire d'un redoutabl



  • La verité toute crue exposer meme en Pleine Europe - Blog View - O n e - K e m e t

    • Et voilà..! 
      This is it...! RENAISSANCE_KAMITE__(-,-)__ ☥ ___ 
      ████████████████████████████████ 
      ▃ ▄ ▅ ▆ ▇ █ ♛NuBie☥KeMeT♛ █ ▇ ▆ ▅ ▄ ▃ 
      ████████████████████████████████ 

      Un  retraité de la CIA, Bill Oxley, âgé de 79 ans,
      a fait une série de confessions stupéfiantes depuis qu'il a été admis
      à l'hôpital Mercy dans le Maine lundi ou l´on il lui a dit qu'il avait 
      encore que quelques semaines à vivre.

      Il affirme avoir commis 17 assassinats pour le gouvernement américain
      entre 1974 et 1985, y compris l'icône musicale Bob Marley.

      M. Oxley, qui a travaillé pour la CIA pendant 29 ans
      en tant qu'opérateur de sécurité de haut niveau, affirme qu'il a souvent
      été utilisé comme tueur à gages par l'organisation,
      pour assassiner des individus qui pourraient représenter
      une menace pour les objectifs de l'agence. C.I.A



    M. Oxley l´assassin de Bob Marley 
    Formé comme un tireur d'élite et tireur d'élite,  a également une expérience
    significative avec plus de méthodes non conventionnelles d'infliger des dommages
    sur les autres,
    comme les poisons,
    les explosifs,
    les crises cardiaques induites ,
    et le cancer.


    L'homme de 79 ans affirme avoir commis les assassinats entre mars 1974 et août 1985,
    au moment où il dit que la CIA "était une loi en soi".

    Il dit qu'il faisait partie d'une cellule opérationnelle de trois membres qui effectuait
    assassinats politiques à travers le pays et parfois dans des pays étrangers.


    La plupart de leurs victimes étaient des militants politiques,
    des journalistes et des dirigeants syndicaux,

    mais il avoue également avoir assassiné quelques scientifiques,
    chercheurs médicaux,
    artistes et musiciens dont les idées et l'influence
    «représentaient une menace pour les intérêts des États-Unis».


    Il affirme n'avoir eu aucun problème à accepter l'assassinat de Bob Marley,
    car «j'étais un patriote,
    je croyais à la CIA,
    et je n'ai pas remis en question la motivation de l'agence.

    J'ai toujours compris que parfois des sacrifices
    doivent être faits pour le plus grand bien. "

    Mais M. Oxley avoue que Bob Marley reste unique parmi ses victimes,
    car il était la seule victime pour laquelle il
    "sentait quelque chose".



    "Les autres étaient des connards. Bob Marley était Bob Marley.
    Je n'étais pas plus proche d'être un hippy aux cheveux longs à l'époque que
    je ne le suis maintenant,
    mais je dois admettre que la musique de Bob m'a vraiment ému.
    Il détenait un certain pouvoir sur moi. "


    Il prétend avoir des «sentiments mitigés» à propos de la mort de Bob Marley.

    D'une part, Marley était "un homme bon,
    une belle âme" avec "des dons artistiques profonds"
    qui ne méritaient pas d'être coupé de sa vie.

    Mais selon M. Oxley, Bob Marley mettait également en péril les objectifs de la CIA
    et menaçait l'existence des États-Unis:


    "Il réussissait à créer une révolution qui utilisait la musique comme
    un outil plus puissant que les balles et les bombes.

    Bob Marley en 1976 était une menace très sérieuse pour le statu quo mondial
    et pour les courtiers de puissance cachés mettant en œuvre
    leur plan pour un nouvel ordre mondial.

    En ce qui concerne l'agence,
    Bob Marley était trop performant, trop célèbre, trop influent ...

    Un Rastaman jamaïcain qui a commencé à utiliser ses fonds
    et sa renommée pour soutenir des causes dans le monde entier
    qui étaient en conflit direct avec la CIA ...
    Pour être honnête a signé son propre arrêt de mort. "



    "Ce n'est pas comme si nous ne l'avions pas prévenu.
    Nous avons envoyé quelques gars pour faire exploser sa maison à Kingston "

    , dit M. Oxley, se référant à une fusillade dans la résidence de Marley
    qui a laissé le chanteur avec un bras et une poitrine blessés.

    "Nous avions un message pour lui.

    Nous lui avons fait comprendre la gravité de la situation dans laquelle il se trouvait.
    Il n'a pas écouté. "

    "Deux jours plus tard, dans les montagnes,
    je l'ai coincé avec l'épingle."

    Comment Bob Marley a été assassiné par la CIA

    Deux jours après que Bob Marley a été blessé au bras gauche par l'un des trois
    hommes armés qui ont tendu une embuscade au chanteur et à son équipe
    dans sa maison de Kingston, Bob Marley s'est rendu dans les collines protectrices
    des Blue Mountains. et passait du temps au plus haut point en Jamaïque,
    en répétant pour un concert à venir.

     

    Selon M. Oxley, il a utilisé des informations de presse pour avoir accès à Bob Marley
    lors de sa retraite Blue Mountains. Il s'est présenté comme un photographe
    célèbre travaillant pour le New York Times, et a donné un cadeau à Bob Marley.

    -Je lui ai donné une paire de Converse All Stars. Taille 10.
    Quand il a essayé la bonne chaussure,
    il a crié ....'OUUUCH'


    C'était ça. ...!

    Sa vie était finie là et ensuite....
     
    Le clou dans la chaussure était contaminé
    par des virus et des bactéries cancéreuses.

    Si elle a percé sa peau,
    ce qu'elle a fait, c'était bonne nuit infirmière. 


    "Il y avait eu une série d'assassinats de personnalités de contre-culture
    aux États-Unis à la fin des années soixante et au début des années soixante-dix.

    Au moment de la naissance de Bob Marley,
    nous pensions que la subtilité était à l'ordre du jour.

    Plus de balles et de cerveaux éclaboussés. "

    M. Oxley dit qu'il a gardé un contact étroit avec Marley pendant
    les dernières années de sa vie, s'assurant que les conseils médicaux reçus à Paris,
    Londres et aux États-Unis «accéléreraient son décès plutôt que le soigneraient».

    Il n'avait que 36 ans....!

    "La dernière fois que j'ai vu Bob avant sa mort,
    il avait enlevé les dreadlocks, et son poids tombait comme une pierre",
    dit-il.

    "Il était très renfermé, incroyablement petit.
    Il rétrécissait devant nous. Le cancer avait fait son travail. "

    "Le jour de sa mort à Miami a certainement été l'un des moments
    les plus difficiles de ma carrière déclare l´assassin de Bob Marley .
    Je me sentais vraiment mal.

    Pendant longtemps,
    je n'étais pas à l'aise avec mon rôle dans sa mort.

    Mais finalement je me suis rendu compte que cela devait être fait,
    pour l'Amérique. "

    __________________________________

    Voilà donc enfin la vérité qui éclate et ceci par le biais de l'assassin lui-même.
    Nous l'avions toujours dit que Bob Marley fut assassiné mais les Kamits-(africains)
    avec leurs imaginaires d'aliénés esclaves malades mentaux passaient toujours
    le temps à ....

    PERROQUETTER

    les inepties des merdias mensonges des pilleurs criminels Sémites-(Oxydentaux-Orients)
    comme quoi il est simplement mort du chanvre indien où disons Marijuana
    qui l'on sait pourtant aujourd'hui que ce n'est pas une drogue
    mais plutôt un medicament qui est même déjà vendu en pharmacie

    dans les pays Sémites-(Oxydentaux-Orients).


    Regardez vous-même à quelle heure
    nous sommes informer du pourquoi de sa Mort.....

    Pourtant nous le disons depuis 1981
    qu´il fut empoisoner par un cancer.

    Hé bien tant que nous ne créons pas nos propres
    lobbys Médiatiques et les faires prendre le contrôle de l'information
    nous serons toujours leurs esclaves.

    Car tout aujourd'hui comme par le passé passe par le contrôle
    de ses informations pour préserver son peuple des Manipulations
    criminelles des pilleurs Sémites-(Oxydentaux-Orients)

     

    @Shemsou Path Hotep.
    Ankh Udja Seneb
    Hotep.

No Stickers to Show

X