Refus de Jilius Malema de rejoindre L´ANC

  •  Afrique du Sud ; 

    #Julius_Malema refuse

    de rallier le Parti au pouvoir ANC

    L’offensive de charme menée dimanche 11 . 03 . 2018  par le nouveau président Cyril Ramaphosa n’a pas persuadé l’opposant Julius Malema.
    Le chef du parti les Combattants pour la liberté économique
    (
    EFF, gauche radicale)
    a rejeté ce lundi 12.03.2018 les appels du chef du nouveau Chef d‘état à rallier le Congrès national Sud-africain au pouvoir, l’
    ANC.

    “Ma grand-mère a 87 ans.
    Elle a dit que même si elle meurt, je ne dois jamais rallier l’ANC ;
    je quitterais plutôt la politique pour devenir analyste sur Power FM”,
    déclarait  Julius Malema au cours d’une conférence de presse en février au Parlement Sud-Africain.

    Julius Malema a fondé son parti mes Combattants pour la liberté économique
    après son exclusion de l’ANC en 2012.
    Son parti est désormais le troisième en nombre de députés à l’Assemblée nationale Sud-Africaine.

    Devenu le chef de l’opposition de la gauche radicale,
    Julius Malema a lancé début mars sa campagne pour les élections de 2019
    et affiché ses ambitions présidentielles.

    Pendant des années, son parti a vivement critiqué l’ancien président
    Jacob Zuma et son gouvernement, accusés d’incompétence et de corruption.

    Mais depuis la démission de M. Zuma en février,
    le mouvement a modéré son discours à l‘égard du parti au pouvoir ANC et du nouveau président Ramaphosa issue du meme parti,
    mais ,s’en prenant plutôt avec virulence au principal parti de l’opposition,
    ->l’Alliance démocratique.

    Les appels du nouveau président  Ramaphosa interviennent au lendemain
    de la déclaration de Winnie Madikizela-Mandela, ex-épouse de Nelson Mandela,
    de persuader Julius Malema de rejoindre l’ANC.

    Affaire à suivre....

    Hotep.

No Stickers to Show

X