Quand on est noir/e

  •  ☥ QUAND ON EST NOIR/E, ON EST KAM, KAMITE, KEMITE ☥

    Quand on est noir, on a une seule origine, c'est KAMA (afrique), là où tout a commencé.
    Quand on est noir, on ne s’appelle pas ou ne se laisse pas appeler « africain », on est et on s’appelle KAMIT,


    Quand on est noir, on ne peut pas se réclamer de culture judéo-chrétienne.
    Quand on est noir, on a une culture, la Culture Kamit,

    Quand on est noir, on a pas une culture arabo-musulmane. 

    Quand on est noir, on a une Culture Bamiléké, Bassa, Baoulé, Agni, Bété, Massaï, Gukuyu, Bambara, Wolof, Zulu, Kongo, etc...( liste non exhaustive); une culture Kamit ciment de plus de 2000 peuples divers kamits.


    Quand on est noir, on ne cherche pas le Divin dans la langue d'autrui, on parle à ces ancêtres dans sa langue Kamit,
    Quand on est noir, on crée dans et selon l'imaginaire Kamit, et non à travers l'imaginaire d'autrui. Quand on est noir, on cherche à connaitre le paradigme Kamit pour se le réapproprier. Paradigme = vision,


    « AUCUN PEUPLE SÉRIEUX NE PEUT PRÉTENDRE SE DÉVELOPPER DANS LA CULTURE ET LA LANGUE D'AUTRUI". LA CULTURE DEVIENT L'AUTRE FACTEUR DE DÉVELOPPEMENT INDISPENSABLE À UN GROUPE DE SOCIÉTÉ, UN PEUPLE ». Cheick Anta Diop


    Quand on est noir, le paradigme Kamit devient son vecteur de réflexion, de conception et de création artistique, 
    Quand on est noir, l'union politique et économique du continent morcelé en 1885 à Berlin par ces prédateurs devient la conquête principale de tout souverainiste panafricain, Kamit.


    Quand on est noir, c'est pas Hegel, ou Montesquieu ( ces racistes ) qu'il faut lire,

    mais Amadou Hampathé Ba,
    Cheick Anta Diop,
    Ki-Zerbo,
    THéophile Obenga,
    Amadou Kourouma,
    Bernard Dadié,
    Mongo Béti,
    Mbog Bassong,
    Kwamé N'KRUMAH,
    Delany,
    Henry Sylvester Williams,
    W.E.B. Prince Kuma Dumbé,
    Ama Mazama,
    Molefi Kété Asante,
    Doumbi Fakoly,
    Kalala Omotunde,
    (liste exhaustive) etc…,



    Quand on est noir, on est un être spirituel et fait sa spiritualité selon sa culture, ses traditions locales et non selon les cultures étrangères. Voilà pourquoi le noir, ne peut prétendre être chrétien, buddhiste taouiste ou musulman, etc…


    Une perte de temps, parce qu'au lien avec ces égrégores,
    Quand on est noir, on respecte ses premiers ancêtres, les minéraux, les arbres, l'eau, les animaux.

    Quand on est noir, on respecte ce qui nous a précédés,
    Quand on est noir, on fait la Maât.
    Quand on est noir, on cherche la Vérité scientifique,
    Quand on est noir aime la connaissance,
    Quand on est noir, on est juste et on fait régner la justice,
    Quand on est noir, on est dans l'équité,
    Quand on est noir, on œuvre pour que la paix et l'harmonie règne.
    Quand on est noir, on se fait respecter partout où on se trouve. 
    Quand on est noir, on respecte la femme, sa sœur, sa fille, car dignes représentantes de la Force Créatrice dans ce monde visible, car comme elle, Elles donnent la vie.

    Quand on est noir, on apprend dès le bas âge à ses petits garçons à respecter LA FEMME, celle qui donne la vie, la petite vie, à l'image du créateur qui lui a donné la grande VIE, celle où on ne meurt jamais. 

    Quand on est noir, on protège son semblable au lieu de le livrer aux étrangers.
    Quand on est noir, on ne rabaisse pas son semblable noir-e devant un leucoderme,
    Quand on est noir, on ne peut être fier d'avoir été colonisé...
    Quand on est noir, on montre à ses enfants qu'on connait ses origines et qu'on aime sa culture noire.
    Quand on est noir, on porte fièrement les habits de son terroir.

    Quand on est noir, on se réapproprie son patrimoine historico-culturel négro-africain pour mieux préparer l'avenir de ses descendants, on apprend son histoire personnel et continentale,

    Quand on est noir, on doit connaitre les Medu Neter (Hiéroglyphes),

    Quand on est noir, les langues occidentales deviennent des langues coloniales et doivent être reléguées au rang de langues étrangères dans son subconscient, pendant que sa langue Kamit est valorisée et enseignée à ses enfants, à sa descendance.

    Quand on est noir, on ne pas voir les guerres détruire nos vies Kamit (africaines) et ne pas se sentir concerné sous prétexte qu'elles n'ont pas lieu dans nos pays-nations-poussières que ces imbéciles de prédateurs étrangers ont créées pour nous diviser, pour mieux nous piller (Berlin 1885),

    Quand on est noir, l'unité doit être notre but, et la victoire notre destinée,
    Quand on est noir, on a une mission sur cette terre.
    Quand on est noir, on ne baisse pas la tête devant un leucoderme.
    Quand on est noir, on ne rase pas les murs, on regarde dans les yeux, pour lui dire non au leucoderme, qui vous méprise.
    Quand on est noir, on est brillant et on doit le rester,
    Quand on est noir, on a une seule parole.
    Quand on est noir, on vit selon Maâ, selon la vérité.
    Quand on est noir, on respecte la faune et flore, nos ancêtres.
    Quand on est noir, on combat le mensonge et vit dans la droiture.

    Maintenant, constates ce qu'ils ont réussi à faire de toi et de ton peuple, à qui l'on a inoculé les paradigmes, les cultures et éducations arabo-musulmane ( islam ) et occidentale (christianisme ) !!! ?

    Ressaisissions-nous, et allons connaître notre HISTOIRE MILLÉNAIRE, pour redevenir nous-mêmes.

    @Sety Merout

    Hotep !

No Stickers to Show

X