PAPYRUS D’IPUWER ET L’ANCIEN TESTAMENT (EXODE)

  • SIMILITUDES ENTRE LE PAPYRUS D’IPUWER ET L’ANCIEN TESTAMENT (EXODE)

    Le papyrus d’Ipou-Our est un papyrus unique contenant un ancien poème égyptien, appelé Les Admonestations d’Ipou-Our, ou Le Dialogue d’Ipou-Our et du Seigneur de toutes choses.
    Sa dénomination officielle est Papyrus Leiden

    Ce document est actuellement conservé au Musée des antiquités national Néerlandais aux Pays-Bas.Ce document entièrement écris en hiératique, forme cursive d’écriture, daterait de la dix-neuvième dynastie. Pour certain expert ce document serait en fait une copie d’un document datant de la sixième dynastie.Ce document est pour beaucoup de personne un document très intéressant car il serait un lien entre l’Egypte Ancienne et certain texte de la Torah, et plus précisément celui des dix plaies d’Egypte…

    En effet ce document relate un certain nombre de catastrophe qui se serait déroulé sur le royaume Égyptien.
    On peut facilement les comparer…

    PAPYRUS IPUWER
    2:5-6 La peste s’est abattue sur tout le pays. Il y a du sang partout.
    2:10 Le fleuve est de sang.
    2:10 Les hommes ont peur de goûter l’eau. Les humains ont soif d’eau.
    3:10-13 C’est notre eau! C’est notre bonheur! Que pouvons nous faire? Tout est en ruine.

    EXODE
    7:20 Toute l’eau du fleuve fut changée en sang.
    7:21 Il y avait du sang sur toute la Terre d’Egypte et le fleuve puait.
    7:24 Et tous les Egyptiens creusèrent le sol aux abords du Nil pour trouver de l’eau potable, car ils ne pouvaient boire l’eau du fleuve.

    PAPYRUS IPUWER
    2:10 En vérité, les portes, les colonnes et les murs de la ville sont détruits par le feu.
    10:3-6 La Basse Egypte pleure. Le palais entier est privé de revenus, alors que le blé et l’orge, les oies et les poissons, lui reviennent de droit.
    6:3 En vérité, le grain a péri de tous les côtés.
    5:12 En vérité, ce que l’on voyait hier a disparu aujourd’hui. La campagne est désertée et la cueillette du lin abandonnée.

    EXODE
    9:23-24 Et le feu courait le long du sol… il y eut de la grêle et du feu mêlé à la grêle, une grêle très forte…
    9:25 Et la grêle frappa toute l’herbe des champs et brisa tous les arbres des champs.
    9:31-32 Et le lin et l’orge furent frappés, car l’orge était en épis, et le lin en fleurs. Mais le blé et le seigle ne furent pas frappés car ils sont tardifs.
    10:15 Et il ne resta aucune verdure sur les arbres ou sur l’herbe des champs dans tout le pays d’Egypte.

    PAPYRUS IPUWER
    5:5 Le coeur de tous les animaux pleure. Les troupeaux gémissent…
    9:2-3 Vois, les troupeaux sont abandonnés, et il n’y a personne pour les rassembler.

    EXODE
    9:3 La main de l’Eternel frappera les troupeaux qui sont dans les champs… et il y aura une peste très grave.
    9:19 …rassemble à la hâte tes troupeaux, et tout ce que tu possèdes dans les champs…
    9:21 Et celui qui n’écouta pas la parole de l’Eternel, laissa ses serviteurs et ses troupeaux dans les champs.

    PAPYRUS IPUWER
    9:11 Le pays est sans lumière.

    EXODE
    10:22 Et il y eut une obscurité épaisse sur tout le pays d’Egypte.

    PAPYRUS IPUWER
    4:3 (5:6) En vérité, les enfants des princes sont précipités contre les murs.
    6:12 En vérité, les enfants des princes sont jetés dans les rues.
    6:3 La prison est en ruine.
    2:13 Partout le frère enterre son frère.
    3:14 Des gémissements s’élèvent dans tout le pays, se mêlant aux lamentations.

    EXODE
    12:29 Et il arriva, au milieu de la nuit, que l’Eternel frappa tous les premiers-nés dans le pays d’Egypte, depuis le premier-né du Pharaon qui était assis sur son trône, jusqu’au premier-né du captif qui était dans la prison.
    12:30 …il n’y avait pas de maison où il n’y eût un mort.
    12:30 …il y eut un grand cri en Egypte.

    PAPYRUS IPUWER
    7:1 Vois, le feu s’élève dans le ciel. Ses flammes se dirigent vers les ennemis du pays.

    EXODE
    13:21 …le jour dans une colonne de nuée pour leur indiquer la route, et la nuit dans une colonne de feu, pour les éclairer, afin qu’ils puissent marcher de jour et de nuit.

    PAPYRUS IPUWER
    3:2 L’or et le lapis-lazuli, l’argent et la malachite, la carnélite et le bronze sont autour du cou des esclaves femelles.

    EXODE
    12:35-36 …et ils demandèrent aux Egyptiens, des objets d’argent, des objets d’or et des vêtements. Et l’Eternel fit que le peuple des Israélites trouvât grâce aux yeux des Egyptiens qui acceptèrent leurs demandes. Ils dépouillèrent ainsi l’Egypte de ses richesses.

    Comme on peut le voir, il existe beaucoup de similitude très troublante entre les deux textes, on se retrouve un peu comme dans le cas de l’hymne à Aton et du Psaume 104 de David.

    Similitude très surprenante…
    Difficile de penser à une simple coïncidence.
    Le texte d’Ipuwer semble être une retranscription d’évènements: des désastres naturels et dans un état de chaos, un monde sens dessus dessous, où les pauvres sont devenus riches, et les riches, pauvres ; un monde où la guerre, la famine et la mort sont partout. Un des signes de cet effondrement de l’ordre établi est une lamentation qui déplore le fait que les serviteurs abandonnent leur maître et se rebellent…

    Certains y voient la preuve que les dix fléaux d’Egypte s’étaient bien déroulées…Cependant le texte écrit en hiératique par le scribe Ipou-our racontant ce fléau date d’environ -1600, évènement anachronique à  ce que l’on pense être l’exode de Moise (-1200)…d’autres n’y voient que le récit de l’éruption du Santorin où plusieurs villes antiques d’Egypte auraient été ensevelies par une éruption volcanique massive en Méditerranée.  En effet, des archéologues égyptiens ont retrouve des cendres volcaniques recouvrant des ruines sur la cote nord du Sinaï, datant de 1500 ans Av. J-C.  L’exode raconteraient donc la fuite des populations du Sinaï fuyant les conséquences de cette éruption volcanique. (nuée, poussière, feu au sommet de la montagne) vers le pays de Madian (Arabie) où il rencontrera Zipporah (Sephora), la fille de Jethro.(une noire).  Les Madianites eux-mêmes étaient un peuple à la peau sombre souvent appelés Kushim , le mot hébreu utilisé pour décrire les Africains à la peau foncée.

    NB: D’après la Bible, Madian ou Midian est un des fils de Abraham et de sa concubine Ketourah.

    Exode 24.1-18

    ” Moïse monta sur la montagne, qui fut recouverte par la nuée. 16 La gloire de l’Eternel reposa sur le mont Sinaï et la nuée le recouvrit pendant 6 jours. Le septième jour, l’Eternel appela Moïse du milieu de la nuée.
    17 La gloire de l’Eternel avait l’apparence d’un feu dévorant au sommet de la montagne, aux yeux des Israélites.
    18 Moïse pénétra au milieu de la nuée et continua de gravir la montagne. Il y resta 40 jours et 40 nuits.”

    NB: Le mont Sinaï (arabe : جبل موسى) ou Djebel Moussa (« montagne de Moïse ») est une montagne d’Egypte située dans le Sinaï.

     

    source : http://afrikhepri.org/similitudes-entre-le-papyrus-dipuwer-et-lancien-testament-exode/

No Stickers to Show

X